Quel type d’huile pour un moteur à diesel Fiat?

Dans une voiture, l’huile moteur est un élément essentiel pour le fonctionnement.

Son rôle principal est de lubrifier les moteurs à combustion interne, mais aussi d’éviter leur usure.

On la retrouve dans les moteurs à essence comme les moteurs à diesel.

Ces deux types de systèmes sont les plus répandus sur le marché européen.

Toutefois, les moteurs diesel sont de moins en moins populaires, à cause de leur fort indice de pollution.

Ces différents moteurs fonctionnent sur quatre temps, deux temps, de manière rotative ou alternative.

Ils produisent de l’énergie mécanique grâce à un processus de compression et de combustion de leur carburant.

Cette opération augmente évidemment la chaleur du moteur.

Celle-ci peut alors atteindre des températures de 1000 degrés Celsius.

Aussi, l’huile moteur permet de refroidir le système, tout en circulant à travers les différents éléments du moteur.

Elle créé également une couche protectrice afin de prévenir l’usure et la corrosion.

Il est donc primordial de bien choisir son huile moteur pour un véhicule à Diesel Fiat.

Qu’est-ce que l’huile moteur ?

L’huile moteur est un produit issu d’une distillation de combustibles fossiles, comme le pétrole ou le charbon.

Elle est utilisée pour de nombreux véhicules motorisés, de la moto, à la voiture, et même pour les poids-lourds.

En fait, elle est nécessaire au bon fonctionnement des moteurs à combustion interne.

Sa fonction première est de lubrifier et nettoyer tous les éléments qu’elle traverse.

Mais elle a également un rôle important quant à l’évacuation de la chaleur.

Cette dernière provient non seulement de la combustion du carburant, mais aussi de la friction due à la compression de celui-ci.

De plus, l’huile moteur améliore l’étanchéité du moteur et de ses divers composants.

Elle prévient également l’usure et la corrosion des divers mécanismes.

Durant le fonctionnement du véhicule, l’huile moteur circule plusieurs fois par minute à l’intérieur du moteur.

Elle le traverse dans son intégralité, afin de le protéger et de le lubrifier en permanence.

De cette manière, l’un des principaux critères de sélection d’une huile moteur est sa viscosité.

Cet indice, que l’on peut également relier à la fluidité du liquide, va effectivement être primordial pour votre choix de produit.

Il va effectivement témoigner de la capacité de l’huile à être assez fluide pour circuler, tout en restant suffisamment épaisse pour protéger les éléments.

Cet équilibre sera indiqué par l’index de l’huile moteur ou indice de viscosité.

Ainsi, plus celui-ci sera haut, plus le produit sera de grande qualité.

En Europe, les huiles moteurs sont classées selon cinq groupes spécifiques.

Ces derniers témoignent de la viscosité des produits, mais également de leur origine.

Les huiles moteurs de catégorie I ou II sont généralement des lubrifiants d’origine minérale.

Leur indice de fluidité est assez faible et ils sont peut onéreux.

Les huiles synthétiques, de leur côté, font partie des classes IV et V de cet ordre.

Elles ont un excellent indice de viscosité et sont particulièrement résistantes à l’usure.

Toutefois, elles sont bien plus chères que leur pendant minéral.

Enfin, les huiles semi-synthétiques sont des mélanges d’huiles de classe II et IV ou V.

Leur prix est abordable et elles ont généralement une assez bonne viscosité.

Quelle est la différence entre huile minérale et huile synthétique ?

Il existe trois types d’huile moteur différents : minérales, synthétiques ou semi-synthétiques.

La première catégorie d’huile est uniquement issue de la distillation de combustibles fossiles, comme le charbon et le pétrole.

Il s’agit de lubrifiants pour moteurs non-chimiques, composés d’alcanes.

Ces derniers sont des hydrocarbures saturés, classés selon le nombre d’atomes de carbone qui les constitue (de 15 à 40 selon les produits).

Les huiles minérales sont donc assez dangereuses pour la santé.

Le nombre d’atomes de carbone permettrait d’ailleurs d’évaluer la toxicité d’une huile moteur.

On estime par exemple que les huiles entre C25 et C35 vont causer plus de dommages sur le foie et la rate des individus.

Il est donc essentiel de porter des gants lorsque l’on manipule une huile moteur.

De leur côté, les huiles moteurs synthétiques sont issues de synthèses chimiques ou d’hydrocraquage.

Ce processus consiste à briser des atomes spécifiques afin de créer de nouvelles molécules chimiques.

Leurs composants sont des molécules nobles, judicieusement choisies.

Elles sont sélectionnées à des fins de sécurité et de performance pour votre moteur.

De la même manière, leur indice de viscosité est généralement plus haut que celui des huiles minérales.

Elles peuvent donc être utilisées à de très hautes ou très basses températures, sans que leur fluidité ne change.

De plus, elles s’useront moins vite que leurs pendants minéraux, et devront être changées moins souvent.

Ainsi, les huiles synthétiques vous permettent de faire les vidanges de votre véhicule moins régulièrement.

Enfin, elles nécessitent moins d’additifs toxiques que les huiles minérales.

Qu’est-ce que la classification ACEA ?

En Europe, l’Association de Constructeurs Européens Automobiles a créé un classement particulier quant à l’usage des différentes huiles moteurs.

Ces dernières se regroupent alors en quatre différentes catégories.

Les huiles de type A sont par exemple réservées aux véhicules essence, tandis que les lubrifiants de classe B sont plus adaptés aux moteurs diesel.

La classe C concerne les engins légers, dotés de filtres à particules ou de pots catalytiques.

La dernière catégorie, ou D, regroupe les huiles conçues pour les poids-lourds ou véhicules utilitaires.

Ces indications seront généralement complétées par un chiffre, attestant du groupe d’huile moteur du produit.

Par exemple, certains lubrifiants sont de classe A4/B4.

Cela signifie qu’ils sont de catégorie A ou B, et de groupe IV.

Quel huile pour un moteur à diesel Fiat ?

Les dénominations des huiles quant aux types de moteurs des véhicules sont un argument marketing.

Ainsi, toutes les huiles moteurs peuvent convenir à un moteur diesel ou essence.

Vous pourrez donc sélectionner celle de votre choix pour votre véhicule à diesel Fiat.

Évidemment, il est préférable d’opter pour un lubrifiant de haute qualité pour une meilleure durabilité.

De la même manière, une huile moteur avec un haut indice de viscosité sera idéal pour votre voiture.