Comment reconnaître la viscosité d’une huile pour moteur Fiat?

L’entretien d’une voiture, quelle que soit sa marque, dépend évidemment des éléments que l’on apporte à son système.

L’un d’entre eux est notamment l’huile moteur, essentielle à son fonctionnement.

Ce type de produit peut se trouver chez la plupart des détaillants spécialisés dans le domaine automobile.

Vous pourrez donc vous en procurer dans les principaux commerces dédiés, mais aussi sur internet.

Il est également possible d’acheter de l’huile moteur dans un garage ou chez un concessionnaire.

Avec des professionnels du domaine, vous ne serez que mieux aiguillé pour sélectionner l’huile de votre Fiat.

Néanmoins, vous pourrez aussi trouver ce type de lubrifiant dans les grandes surfaces dotées d’un rayon spécifique pour l’entretien des véhicules.

Quel que soit le détaillant, vous devrez toutefois choisir l’huile moteur adaptée à votre voiture.

Pour cela, il est important de se fier à l’indice de viscosité des produits.

Mais comment reconnaitre ce critère de sélection, et à quoi correspond-il ?

À quoi sert l’huile moteur ?

Avant de se rendre dans un commerce pour choisir une huile moteur, il est primordial de comprendre son rôle dans le fonctionnement de votre voiture.

En fait, les lubrifiants automobile servent à préserver le moteur de l’usure et de la chauffe.

Lorsque la voiture est allumée, l’intégralité de ce liquide va traverser les divers composants du système de façon répétée.

Il va notamment créer un film protecteur entre les surfaces métalliques pour les protéger de l’abrasion et de la corrosion.

Sa circulation va également nettoyer les éléments des éventuels résidus et particules issus de leur frottement.

Améliorant l’étanchéité du moteur, l’huile sera donc un excellent moyen de le conserver en bon état.

Cependant, les multiples atouts de l’huile moteur ne s’arrêtent pas à ces caractéristiques.

En effet, ce type de liquide permet, en traversant les composants de votre moteur, de le refroidir.

Lors de la combustion du carburant, la température de ce dernier peut évidemment atteindre les 1000 degrés Celsius.

Or, par son mouvement rapide et constant, l’huile moteur va diminuer cette haute température en évacuant la chaleur.

Enfin, elle va éliminer les risques d’oxydation des divers éléments du système.

Ce phénomène est souvent dû au dioxygène présent dans le moteur suite à l’explosion du carburant provoquée lors du démarrage.

Qu’est-ce que l’indice de viscosité ?

Nous avons donc abordé les principaux rôles de l’huile moteur pour votre véhicule Fiat.

Toutefois, il est important de comprendre comment choisir le meilleur lubrifiant automobile.

L’un des critères de sélection essentiels est appelé l’indice de viscosité, ou tout simplement viscosité.

Il correspond à la capacité de l’huile à être suffisamment fluide pour circuler, tout en restant assez épaisse pour maintenir un film protecteur sur les différents composants du moteur.

Cet équilibre dans la composition de l’huile moteur est généralement représenté par un nombre dans le domaine automobile.

Vous pourrez le retrouver sur n’importe quel contenant de ce type de lubrifiant pour véhicule.

Pour la majorité des voitures, il est compris entre 80 et 250.

Évidemment, plus l’indice de viscosité d’une huile moteur est haut, meilleure sera la qualité de celle-ci.

Les huiles ayant un plus grand index sont effectivement plus polyvalentes que les autres.

Cela signifie qu’elles auront une meilleure résistance à haute ou basse température.

Elles seront donc performantes durant le fonctionnement de votre véhicule, mais également en toute saison.

Vous n’aurez donc pas à vous inquiéter de leur préservation même si vous vivez dans une région particulièrement froide en hiver.

Comment reconnaitre la viscosité d’une huile pour moteur Fiat ?

Lorsque vous allez sélectionner l’huile pour votre moteur Fiat, vous devrez donc vous fier à son indice de viscosité.

Celui-ci sera représenté sur les différents contenants des produits automobile.

Il sera alors inscrit directement selon l’index de l’huile moteur en question, soit un nombre compris entre 80 et 250.

Les meilleures huiles seront donc celles dont l’index est le plus haut.

Elles seront également les plus adaptées si vous roulez beaucoup tout au long de l’année.

De plus, elles vous éviteront de devoir vidanger votre automobile trop souvent.

Dans d’autres cas, la viscosité sera exprimée selon une formule telle que 10W40.

Pour ce type de représentation, le nombre avant le W signifie sa résistance à froid et le nombre après le W sa résistance à chaud.

Évidemment, ces chiffres ne correspondent pas à l’index de viscosité complet de l’huile moteur.

Ils sont plutôt indicatifs de l’amplitude thermique de cette dernière.

Ainsi, les huiles possédant une excellente viscosité seront celles dont les nombres avant et après le W sont les plus éloignés.

Par exemple, une huile 0W50 sera plus polyvalente et durable qu’une huile 15W40.

Huiles minérales ou synthétiques ?

Si l’indice de viscosité est primordial pour le choix d’une huile moteur, l’origine de cette dernière est aussi témoin de sa durabilité.

En effet, les lubrifiants automobile sont soit de type minéral, synthétiques ou semi-synthétiques.

Les huiles minérales sont issues de la distillation de combustibles fossiles.

Elles sont donc généralement conçues à partir de pétrole ou de charbon.

Très abordables, elles font partie des produits les plus populaires du marché.

Toutefois, elles présentent une faible stabilité chimique.

De plus, elles possèdent un plus faible indice de viscosité que les autres types de lubrifiants.

Celui-ci varie entre 80 et 120 selon les différents modèles.

De la même manière, elles ne sont pas idéales pour résister aux très hautes températures.

Enfin, le fait qu’elles soient créées à partir de mélanges pétroliers augmente le taux de particules qu’elles émettent.

De leur côté, les huiles synthétiques ou semi-synthétiques sont conçues à partir de molécules nobles.

Elles sont spécialement faites pour assurer la sécurité et la performance des moteurs.

Particulièrement polyvalentes, leur indice de viscosité est plus haut que celui des huiles minérales.

Il est d’ailleurs compris entre 100 et 250 selon les marques.

Elles n’auront donc pas de mal à conserver leur viscosité, quel que soit votre environnement.

De plus, elles sont moins sensibles à l’usure que les autres types de lubrifiants.

Elles nécessitent donc des vidanges moins fréquentes que les huiles minérales.